La Mairie

Horaires :
Lundi : 13h30 à 18h30
Mercredi : 8h00 à 12h30
Samedi (maire ou adjoints)
9h00 à 11h00

Tél. : 04 74 51 10 89
Courrier : 12 route de Mézériat 01340 Saint Didier d’Aussiat


Publié le 15/01/2019

Cérémonie des vœux 2019


La cérémonie des vœux s'est tenue le dimanche 6 janvier à la salle polyvalente.
Comme chaque année, Madame le Maire et son conseil municipal ont accueilli de nombreux habitants.
Ceux-ci ont également pu profiter d'une très belle expositions photos sur St Didier autrefois.

La cérémonie des vœux a débuté, comme il est de coutume, par le discours du 1er adjoints Henri BERNIGAUD.

"Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs
Bonjour et bienvenue à tous.
Merci d’être venus nombreux aujourd’hui nous témoigner votre attachement à la vie communale.
Bien évidemment, c’est avec grand plaisir que la municipalité vous présente ses vœux pour 2019.
Madame le Maire et chère Catherine, cette année j’ai encore le privilège et l’honneur de te présenter au nom de tout le conseil municipal, nos vœux de bonne année et de bonne santé à toi et à ta famille.
Pour Estelle, Rémy et moi, 2018 fut une année remplie de bons moments, parfois d’inquiétudes et de problèmes auxquels nous nous efforçons de répondre dans les plus brefs délais. C’est avec la même bienveillance que nous aborderons cette nouvelle année.
Avant de laisser la parole à Catherine, je vous remercie de votre attention et vous souhaite encore une heureuse année 2019, ainsi qu’une bonne santé à toutes et à tous."


Puis, Madame le Maire a fait le bilan des actions 2018 et présenter les principales pistes de projet pour l'année 2019.
Vous pouvez retrouver, ci-dessous, son discours dans son intégralité.


"Merci, mon cher Henri, pour ton message qui me touche infiniment.
A mon tour, je te souhaite une très bonne année 2019 et surtout une bonne santé, après une année 2018 bien compliquée pour toi, mais où nous avons eu le plaisir de voir Martine reprendre ses forces et ses capacités de manière assez spectaculaire.
Je souhaite également le meilleur pour 2019 à Rémy et à l’ensemble des conseillères et conseillers municipaux, ainsi qu’aux employés de la commune.
 Merci à vous toutes et tous d’être aussi nombreux à cette manifestation traditionnelle, à laquelle beaucoup répondent avec fidélité et merci aux nouveaux venus ; c’est toujours pour moi un réel plaisir de vous retrouver.

Cette fin d’année 2018 restera marquée par ce mouvement des gilets jaunes qui, certes, révèle un malaise profond dans notre pays, mais qui a dégénéré, hélas, en violences et propos inacceptables. Souhaitons que les bonnes mesures soient prises pour que la France retrouve calme et sérénité.

Et à Saint Didier, que s’est-il passé ?
L’année fut assez calme dans l’ensemble, même si quelques incivilités sont à déplorer et surtout en décembre les agissements inexplicables et inexcusables d’un pyromane, qui a causé de gros préjudices chez M. et Mme Pouladi, et aussi quelques déboires à leurs voisins du lotissement du clos des acacias. Le pire a néanmoins été évité, la maison ne s’étant pas, de justesse, embrasée, et surtout pas de victimes. Heureusement, ce dangereux individu a pu être arrêté. Félicitations aux gendarmes pour leur réactivité et efficacité dans cette affaire.
Pour l’état-civil, année calme aussi puisqu’il n’y a eu que 5 naissances, 3 mariages et 3 décès (et c’est tant mieux), dont deux en maison de retraite, comme vous avez pu le lire dans le bulletin.
Si l’année fut plus calme aussi en matière de météo, il faut quand même noter que plusieurs habitations ont subi des dommages suite à la sécheresse. Une dizaine de dossiers ont été transmis à la préfecture pour tenter d’obtenir l’arrêté de catastrophe naturelle.

Sur le plan financier, la situation de la commune est toujours saine, malgré les investissements ; nous n’avons pas fait d’emprunt et nous n’avons pas augmenté les impôts. Il nous reste un emprunt en cours qui date de 2004 et qui s’achèvera fin 2021, avec un capital restant dû de 92 142 €, ce qui est vraiment peu. Je pense que bien des communes ne peuvent pas en dire autant.

Chez nos pompiers, tout se passe plutôt bien dans une bonne ambiance. Et ils ont eu le plaisir d’accueillir une nouvelle recrue, féminine qui plus est, en la personne de Mylène Bouilloux que je félicite. Saluons aussi nos 3 JSP : Lauranne Ferrand, Alexis Colas et Romain Sergent.

Concernant les travaux, la Commune n’a pas chômé.
Le chantier le plus important aura été celui de la réfection de la toiture du bâtiment de l’école élémentaire, réalisé pendant l’été.
Sur ce site, il y a eu l’installation, pendant les vacances de printemps, de  climatiseurs pour les classes des préfabriqués, qui se sont vite révélés utiles, efficaces et indispensables, compte-tenu des périodes de forte chaleur tant à la fin de l’année scolaire qu’à la rentrée.
La classe du directeur a été entièrement rénovée ; ainsi toutes les classes ont donc été refaites, permettant aux enseignants et aux élèves de travailler dans de bonnes conditions.
Il y a eu également des travaux et achats pour se mettre en conformité en terme de sécurité, pour respecter les contraintes du plan vigipirate dans les écoles, qu’il s’agisse de confinement ou d’évacuation.
Tout n’est pas terminé et nous aurons encore des frais en 2019 à ce sujet.
Je vous fais grâce de la liste de tous les autres petits travaux, achats ou interventions, soucis de chauffage, tout au long de l’année, mais c’est presque du quotidien.
Je vous rappelle bien sûr que la commune de St Sulpice participe financièrement au prorata du nombre d’élèves.
Pour ce qui est de l’accessibilité en général, nous sommes quasiment au bout de ce qui nous était imposé.
Vous aurez sans doute constaté, parmi les autres chantiers de l’année, des travaux assez importants au cimetière, avec la réalisation de murets, d’un bac à réserve de gravier, l’installation d’un réservoir d’eau, la mise à disposition de seaux et de brouettes (faites «maison » par Jean-Yves, l’agent technique, tout comme le bac pour les déchets verts de l’entrée).
A noter aussi la finalisation de la numérisation du cimetière, qui nécessite maintenant un important travail pour rentrer toutes les données de chaque tombe, mais qui, à terme, sera fort utile et pratique.
Compte-tenu de l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires, nous avons fait l’acquisition d’un désherbeur thermique, subventionnée à 80% par l’agence de l’eau, mais l’efficacité reste à démontrer et surtout prend beaucoup de temps.
Autre acquisition importante en 2018, celle de la propriété BETON, dont nous disposons depuis peu. J’y reviendrai.

Un projet a fait débat en 2018, celui de l’installation de 3 éoliennes sur la commune de Confrançon, mais à proximité immédiate du territoire de St Didier. Nous en avons été informés par une 1ère rencontre en juillet 2017 avec une ingénieure de la société Solveo, puisqu’il s’agit d’un projet privé, et ensuite par une présentation en ouverture du conseil municipal du 17 octobre 2017. Je vous rappelle que les compte-rendus sont disponibles sur le site internet.
La commune a mis à disposition du collectif « Colère vent de Bresse » la salle polyvalente et le refera en janvier.
La toute prochaine étape sera le lancement de l’enquête publique, où chacun pourra aller inscrire ses remarques, observations et commentaires en mairie de Confrançon. Cette enquête se déroulera du 28 janvier au 1er mars 2019 inclus.
A l’issue de cette enquête, le conseil municipal sera amené à se prononcer sur ce dossier.

Autre projet, cette fois à St Didier, lancé en 2018 : l’étude réalisée par Orange pour l’installation d’une antenne sur le site de l’ancien stade de foot. Je me doute bien que cette installation pourra susciter des réactions, mais elle me semble indispensable. En effet, vous avez tous constaté que l’utilisation du portable sur St Didier est très aléatoire, voire impossible. Cela est préjudiciable à beaucoup d’entre vous, pour les artisans, pour ceux qui travaillent à domicile, pour ceux qui ont des astreintes et pour moi-même ; j’en subis les conséquences par exemple quand les gendarmes m’appellent à la maison et à la mairie, où quand le fixe est en panne, il est impossible d’utiliser un portable. Depuis 2014, je ne compte pas le nombre de doléances que j’ai reçues.
Pour toutes ces raisons, j’affiche clairement mon adhésion à ce projet.
En début d’année – la date reste à confirmer – un dossier d’information sera consultable en mairie.

En 2018 toujours, une initiative a été lancée par le groupe de travail « projet de vie » du conseil, que je remercie vivement. Le 29 avril, toutes les associations ont été invitées à participer à une rencontre autour de deux ateliers, pour exprimer leurs besoins, leurs souhaits, leurs idées pour la vie du village et l’amélioration de ses équipements et de son environnement.
Cette matinée a été très enrichissante pour tous et très constructive. C’est ainsi qu’un souhait a émergé en tête, qui se concrétisera dès 2019, ce qui m’amène aux projets de cette nouvelle année – la dernière du mandat – où le travail ne manquera pas pour l’équipe du conseil.
Il s’agit donc de la construction d’une halle couverte adossée à cette salle côté parking. Elle servira de préau pour les enfants de la cantine et d’espace festif pour les mariages, les conscrits et autres manifestations des associations, évitant ainsi le montage de chapiteaux toujours contraignants et dangereux.
L’architecte Claude Cucchia (le même que pour la salle), travaille sur ce projet, qui se complètera par la réfection des façades, l’isolation du mur au nord, le changement des huisseries. Nous espérons que les travaux pourront se réaliser cet été.

Les travaux se poursuivront au cimetière, avec la construction de nouveaux murets, mais aussi dans le cadre des réflexions que nous impose l’interdiction d’utilisation des produits phyto. Cette interdiction doit obliger chacune et chacun d’entre nous à revoir nos habitudes et nos comportements et à trouver des alternatives. La commune ne pourra pas seule maintenir un entretien sans herbe de tout le cimetière, en particulier entre et autour des tombes ; aussi je fais appel à votre participation citoyenne pour nous aider autant que faire se peut.
Par ailleurs, nous envisageons de faire un test d’engazonnement sur le secteur nord ; cela se développe de plus en plus en France et existe depuis longtemps dans certains pays étrangers.
Je précise que ces travaux et projets sont issus des réflexions du groupe de travail « cimetière » du conseil, avec l’appui précieux d’Estelle ; je les en remercie.

Je reviens maintenant sur l’acquisition de la propriété au centre du village. Elle a constitué une belle opportunité pour la commune. Il faut maintenant envisager la réflexion sur ce qu’on veut en faire, et ne pas se tromper.
Une seule certitude, les dépendances serviront à installer le local technique, puisque, comme vous le savez, son installation actuelle n’est que provisoire. Je tiens d’ailleurs à remercier ici M. Thibaut De Vaublanc, qui a accepté de nous louer ses locaux.
Pour le reste, tout est à inventer ; pour cela nous nous ferons aider par le Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement (CAUE), organisme satellite du Conseil départemental, au service des collectivités et des particuliers.

Par ailleurs, nous renouvellerons sans doute l’expérience de cette année, de rencontre avec les associations, ou sous forme de réunion publique, pour ce projet et les autres.
Car 2019 verra aussi l’aboutissement de l’étude pour le réaménagement de l’ancien stade de foot, actuellement en cours par l’Atelier du Triangle, mission financée par CA3B. Quant à la mise en œuvre, elle sera sans doute pour le prochain mandat.
Comme vous le voyez, 2019 s’annonce fertile.

Pour conclure sur notre commune, je voudrais à nouveau remercier chaleureusement toutes les associations pour le travail qu’elles accomplissent chacune dans leur domaine, avec beaucoup d’énergie et de convictions. Elles font toutes preuve, grâce à des équipes volontaires et motivées (avec pas mal de changement en 2018), de courage, d’initiatives et d’abnégation, sans compter leur temps. Je sais trop combien le bénévolat connaît aujourd’hui de vraies difficultés pour ne pas mesurer la chance que nous avons à St Didier de vous avoir.
Pour vous aider – un tout petit peu – et suite à la rencontre du 29 avril, nous avons – ou plutôt Estelle – a réalisé un guide des associations qui est à leur disposition ici aujourd’hui et qui leur sera remis lors des AG.

Quelques mots maintenant, avant de conclure, sur la Communauté d’agglomération. Le fait le plus marquant – et très complexe – a été la préparation du transfert de la compétence eau et assainissement au 1er janvier, imposé par la loi Notre. A l’échelle de CA3B, c’est un vrai casse-tête, qui nécessite une nouvelle organisation, et aussi beaucoup de travail pour les mairies. Je pense que 2019 sera encore bien compliqué sur cet aspect, mais aussi dans son ensemble. Pour ma part, c’est le sujet de la voirie qui me préoccupe le plus. Je m’y implique et m’y impliquerai encore fortement pour tenter d’éviter un retour en arrière.

Avant de terminer, je voudrais remercier Yves Clermidy, Marie-Claude Favre, Monique Perret et M. et Mme Michon pour leur prêt de photos et cartes postales anciennes, qui ont permis de réaliser cette exposition que je vous invite à découvrir aujourd’hui. Mais si vous ne pouvez pas tout voir aujourd’hui vous pourrez venir toute la semaine, le matin ou l’après-midi. Nul doute qu’elle évoquera des souvenirs pour certaines et certains d’entre vous.

J’adresse aux pompiers, aux associations et à vous toutes et tous, une belle et heureuse année 2019 pour vous et vos proches et surtout une bonne santé, essentielle avant tout. J’ai d’ailleurs une pensée pour notre ancien maire, Noël, qui vient de subir une grosse opération (quatre pontages)  et qui se remet tout doucement dans une maison de convalescence.

Enfin, je vous livre juste une petite pensée du philosophe André Comte-Sponville lors du congrès des maires de 2010, que je fais mienne : ce qui fait le bonheur, ce n’est pas ce qu’on a, ce n’est même pas ce qu’on est, c’est ce qu’on fait, être maire c’est le bonheur d’agir.

Passons maintenant au moment que vous attendez tous ; allons boire un verre et partager ensemble ce bon moment. N’hésitez pas à venir me voir si vous souhaitez évoquer un sujet."







Agenda

22 Avr.
00:00


Thé dansant du Fleurissement

01 Mai
00:00


Rando pédestre Avenir Saindidois

08 Mai
00:00


Commémoration

11 Mai
00:00


Concert Avenir Saindidois

12 Mai
00:00


Challenge Perrot Boules

26 Mai
00:00


Vente de fleurs des Petits Loups