La Mairie

Horaires :
Lundi : 13h30 à 18h30
Mercredi : 8h00 à 12h30
Samedi (maire ou adjoints)
9h00 à 11h00

Tél. : 04 74 51 10 89
Courrier : 12 route de Mézériat 01340 Saint Didier d’Aussiat


Publié le 23/01/2017

Vœux du maire 2017

Dimanche 8 janvier 2017, Mme le Maire et son conseil accueillaient la population pour la traditionnelle cérémonie des voeux.

Discours d'Henri BERNIGAUD, 1er adjoint
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
Bienvenue à Toutes et à Tous

C’est avec un réel plaisir que la Municipalité et moi-même vous accueillons aujourd’hui pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.
Madame le Maire, chère Catherine, comme chaque année, c’est à moi que revient l’honneur et le plaisir de te présenter, au nom de tous les membres du Conseil Municipal, nos meilleurs vœux de bonheur, de réussite dans tes projets municipaux ou familiaux et surtout de santé à toi, ainsi qu’à tes proches.

Avant de te laisser la parole et de faire le bilan de l’année écoulée, j’aimerais profiter de cette cérémonie pour te rendre un hommage particulier. Nous sommes à mi-mandat et je voudrais t’adresser, Catherine, toute la gratitude que tu mérites. En effet, qui mieux que Rémi ou moi, peux témoigner de ton dévouement, de ton énergie, de ta disponibilité et de ton implication dans la vie communale ?

Etre élu, être Maire, adjoint ou conseiller demande aujourd’hui une disponibilité conséquente. C’est ne pas compter ses heures au bureau de la mairie et aussi au cours des réunions ou des commissions indispensables et parfois interminables, que ce soit au niveau communal ou intercommunal. Les décisions ne se prennent pas qu’au niveau de la commune mais impliquent de se concerter au niveau intercommunal et ces réunions auxquelles tu participes en notre nom sont essentielles.

C’est un réel plaisir de travailler à tes côtés et de te retrouver en mairie, chaque matin de la semaine, avec Rémi et avec Estelle (à qui nous devons beaucoup aussi), pour échanger, décider ou simplement discuter.
Par ma voix, nous te renouvelons notre confiance et notre fidélité, notre soutien et notre dévouement et te souhaitons bon vent pour la deuxième partie de ce mandat.

Je vais maintenant laisser la parole à Madame le Maire.
Merci pour votre attention, et encore une fois bonne année et bonne santé à Toutes et à Tous.

Discours de Catherine PICARD, Maire
Merci Henri,
A mon tour, je te souhaite, ainsi qu’à tous tes proches, et en particulier Martine, une très belle année 2017 riche de bons moments et surtout une bonne santé.

Meilleurs vœux bien évidemment à Rémy et à vous toutes et tous, conseillers municipaux, ainsi qu’à vos familles ; que 2017 permette de poursuivre notre action en bonne harmonie et en confiance.

J’adresse également mes meilleurs vœux à notre si précieuse Estelle et à nos employés municipaux, Jean-Yves, Nadine, Marie-Claude et des vœux plus «spéciaux» à Martine Juillard et Annie Perret, puisqu’elles entament leurs tous derniers mois d’activité professionnelle. En effet, l’une et l’autre vont pouvoir profiter d’une retraite bien méritée, dès le 1er avril pour Annie et courant mai pour Martine.
Nous les regretterons l’une et l’autre pour leurs grandes qualités professionnelles et humaines.

Je n’oublie pas dans ces vœux nos pompiers toujours très actifs, avec un effectif au complet suite au dernier recrutement de Florent Ducrozet et tous les bénévoles des associations, si actives elles-aussi et si précieuses, de notre village.

Enfin, au nom du conseil, je vous souhaite à toutes et à tous ici présents une belle et douce année 2017 ainsi qu’une bonne santé, en vous remerciant d’avoir répondu à notre invitation, et je salue les nouveaux habitants ; je crois qu’il y en a dans la salle, ayant eu l’occasion de faire leur connaissance pour l’inscription sur les listes électorales.

Voici donc que 2016 s’est achevé sans que nos vœux de paix, évoqués en début d’année dernière, ne soit hélas exaucés – il est vrai qu’on y croyait pas trop. Et les attentats, de par le monde, ont continué à tuer des innocents. Nous n’oublions pas bien sûr l’horreur de celui du 14 juillet à Nice et l’ignominie de l’assassinat du prêtre en Normandie.
Comment peut-on, au XXIème siècle, accepter de telles cruautés ? et qui malheureusement ne semble pas devoir s’arrêter…
Egoïstement, estimons nous heureux d’être moins exposés dans nos campagnes, mais le risque ne peut, malgré tout, être écarté.

Et en 2016, à Saint Didier, que faut-il retenir ?
Tout d’abord, c’est avec beaucoup de regret que j’ai dû accepter deux démissions de conseiller. Tout d’abord, en septembre, ce fut Elisabeth Perdrix, qui pour des raisons professionnelles, a dû s’expatrier avec son mari Franck et enfants. Saint Didier a ainsi perdu deux personnes très impliquées dans la vie publique et qui nous manqueront. Je suis sûre qu’ils sont en ce moment avec nous par la pensée.

Ensuite, en décembre, ce fut Yohann Pelus, qui a souhaité démissionner pour raisons personnelles et professionnelles et c’est aussi bien dommage car, du coup, il n’y a plus d’agriculteur au sein du conseil. Mais, néanmoins, je voudrais les assurer de notre soutien et de notre écoute.

Si l’on a constaté en 2016 de nombreuses transactions immobilières, la population n’a pas pour autant beaucoup évolué, se maintenant autour des 900 habitants, à mon grand regret.

En effet l’état-civil a enregistré seulement 5 naissances, mais 8 décès et 5 mariages.

Et selon les projections effectuées par le directeur d’école en fonction des informations dont nous disposons, l’inquiétude est vive de voir une classe se fermer. Ce qui serait vraiment regrettable, alors même que se profile la réalisation du projet de lotissement porté par Bourg Habitat, qui devrait permettre de voir progresser sensiblement le nombre d’habitants. Mais les travaux ne démarreront certainement pas avant début 2018.

Sinon, le projet phare de 2016 fut la rénovation de cette salle que beaucoup ont pu découvrir lors de l’inauguration le 3 décembre, avec la création à l’extérieur d’une rampe d’accès devenue urgente et obligatoire. Vous trouverez tous les détails de cette réalisation dans le bulletin municipal qui vous a été distribué en fin d’année.

Parmi les autres travaux évoqués également dans le bulletin, citons le marquage au sol de la place de l’église, qui s’avère bien efficace, la réfection complète d’une salle de classe, la réalisation d’un chemin piétonnier le long des courts de tennis.

Par ailleurs, nous avons entrepris quelques travaux de sécurité dans les écoles, imposés par le plan Vigipirate et qu’il faudra poursuivre en 2017.

Le premier grand chantier qui verra le jour en 2017 sera celui de  la route des Belouzes. Il s’agira du réaménagement, de la sécurisation et de la réfection du revêtement, depuis le carrefour de la route de Montrevel, jusqu’à proximité de la coopérative. La fourche route des Belouzes/chemin des Guichardets sera aménagée en parking matérialisé, le revêtement très abîmé sera refait en enrobé, des bordures seront posées, les places de parking matérialisées et un petit chemin piétonnier également créé le long du parking de la salle polyvalente.

En parallèle à ce projet, un plateau trapézoïdal sera réalisé sur la route de Montrevel,  juste en face de la salle polyvalente. Il permettra de sécuriser les trajets – fréquents - des enfants entre l’école élémentaire et l’école maternelle et la salle polyvalente.

Nous avons d’ores et déjà sollicité des subventions pour cet important projet, qui représente un coût de l’ordre de 75 000 € HT, subventions de l’Etat, de la Région, et au titre de la réserve parlementaire du sénateur, ce dernier ayant déjà répondu favorablement.

Par ailleurs, et toujours dans le prolongement de cet aménagement global, une opportunité se présente à la Commune d’acquérir quelques parcelles ou sections de parcelles. Il s’agit d’une part de terrains à proximité du hangar à bois, donc de la salle polyvalente, qui permettrait dans un premier temps d’avoir des places de parking, à moindre coût, et d’autre part d’acquérir des bandes de terrain depuis la route de Curtafond dans le but de créer un chemin piétonnier assurant ainsi une liaison entre les deux quartiers, qui semble intéressante, avec aussi pourquoi pas, des perspectives d’accès à de nouvelles constructions.

D’autres projets pourront peut-être aussi être envisagés, notamment la réfection des façades de cette salle pour compléter les travaux entrepris cette année.
Il s’agit là des investissements les plus importants à venir.

Ensuite, nous avons toujours des interrogations sur le devenir du terrain de foot. Bien sûr, les idées ne manquent pas : aire de pique-nique, parcours de santé, city park, aire de jeux, etc.. Toutes ces idées sont alléchantes, mais le coût serait loin d’être anodin, et surtout se pose ensuite le problème des coûts de fonctionnement et d’entretien, et aussi les risques d’incivilités qu’on ne peut écarter, le terrain étant quand même assez éloigné. Avant toute décision, nous devrons nous faire aider par un bureau d’études.

Et puis, il faut aussi tenir compte des changements qui se concrétiseront cette année. Je veux parler bien sûr de la nouvelle intercommunalité – communauté d’agglomération du bassin de vie de Bourg en Bresse (CA 3B) - née ce 1er janvier, regroupant 75 communes, 130 000 habitants et 118 conseillers communautaires. Je pensais pouvoir vous annoncer le nom du président, mais l’élection prévue le 5 janvier, a été reportée au vendredi 13 ! A qui cela portera-t-il bonheur ? Surprise ?

Seront ensuite mises en place des conférences territoriales pour conserver quand même de la proximité à cette collectivité XXL. Pour ce qui nous concerne, cette conférence regroupera l’ancienne communauté de communes  de Montrevel et celle de St Trivier. Les anciens conseillers communautaires non intégrés au nouveau conseil d’agglomération en feront partie.

A priori, pour le quotidien, le fonctionnement sera peu bouleversé au niveau de la commune en 2017, en particulier concernant la voirie et les services techniques. Pour la suite, je suis bien en peine de vous apporter d’autres précisions. Tout cela évoluera tout au long de l’année sans doute.

Et puis, pour terminer, au niveau national, je vous rappelle, si besoin était, qu’il y aura les élections présidentielles en avril-mai, et les législatives en juin, en même temps que la vogue, comme d’habitude…sauf que 2017 sera, je crois qu’on peut le dire, l’année du changement à tous les niveaux ou presque.

Quant à vous tous, que tous vos souhaits se réalisent, que vous puissiez faire aboutir vos projets et tenir vos bonne résolutions si vous en avez ! et je vous invite maintenant à lever nos verres à cette nouvelle année !
Merci de votre attention.




Derniers articles publiés

Démarches administratives
Attestation d'accueil

Agenda

14 Déc.
17:30


Marché de Noël école

16 Déc.
00:00


Huitaine commerciale

22 Déc.
00:00


Vente terrines des Chasseurs