La Mairie

Horaires :
Lundi : 13h30 à 18h30
Mercredi : 8h00 à 12h30
Samedi (maire ou adjoints)
9h00 à 11h00

Tél. : 04 74 51 10 89
Courrier : 12 route de Mézériat 01340 Saint Didier d’Aussiat


Publié le 29/01/2015

Participation citoyenne

Initié par la précédente équipe municipale, la commune a signé le 12 décembre 2014, le dispositif de "participation citoyenne", s'inscrivant ainsi parmi les 15 premières communes du Département à se lancer dans la démarche.

C'est donc en présence du directeur du cabinet du Préfet, Rémi Bordu, du commandant du groupement de gendarmerie de l'Ain, François-Xavier Martin, du chef d'escadron Etienne Folsché, commandant la compagnie de gendarmerie, et du lieutenant Olivier Delaître, commandant de l'interbrigade (Montrevel, St-Trivier-de-Courtes, Coligny, Pont-de-Vaux) que Catherine Picard a signé le dispositif et lancé la démarche.

Principe du dispositif : une approche territoriale de la sécurité
Le dispositif vise à :
   - rassurer la population ;
   - améliorer la réactivité de la gendarmerie contre la délinquance d'appropriation ;
   - accroître l'efficacité de la prévention de proximité.
Il s'inscrit dans le plan départemental de lutte contre les cambriolages et les vols à mains armées.

Comme l'a souligné le commandant François-Xavier Martin, l'objectif est aussi de rassurer la population, donc de réduire le sentiment d'insécurité qui peut se développer rapidement dans une commune (une demi-douzaine de cambriolages à St Didier d'Aussiat en 2013).

La démarche de "participation citoyenne" consiste à sensibiliser les habitants de la commune en les associant à la protection de leur propre environnement.

Ce dispositif n'a pas vocation à se substituer à l'action de la gendarmerie.

Rôle du Maire
Le dispositif "participation citoyenne" renforce son rôle de pivot de la politique de prévention de la délinquance. Il concourt déjà par son pouvoir de police administrative au respect du bon ordre, de la sûreté, de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publique. Il sera chargé, en collaboration étroite avec la Gendarmerie, de la mise en oeuvre, de la mise en œuvre, de l'animation et du suivi du dispositif.

Rôle des référents
Le dispositif s'appuie sur des référents locaux, représentant chaque quartier de la commune.
Quatre personnes se sont proposées pour être bénévoles :
  - Régis TRIPOZ
  - Noël BENONNIER
  - Roger DESPLANCHES
  - Jérôme PACCOUD


Les référents seront en relation avec les services de la gendarmerie pour les informer de tout événement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins. Bien entendu, en aucun cas ils n'interviendront directement. Le réflexe à garder est de composer le 17 pour joindre la gendarmerie. Cependant, leur action pourra conduire à une meilleure réactivité des interventions des forces de l'ordre.

Ils auront également pour mission de sensibiliser leurs voisins aux problématiques de sécurité.
Ils pourront être amenés à accomplir des actes réglementaires de prévention tels que la surveillance des logements temporairement inhabités, le ramassage du courrier des vacanciers...
Ils seront étroitement associés à l'action de prévention des cambriolages "opération tranquillité vacances" mises en œuvre sous l'autorité de la gendarmerie.

Le directeur du cabinet du Préfet les voient comme des relais pour faire passer des messages de bon sens et créer des liens de solidarité. Ils permettront de préserver la qualité de vie et d'améliorer les relations entre la gendarmerie et les habitants.

Pour les aider, des réunions de sensibilisation seront organisées par la Gendarmerie au moins une fois par an.

Communiquer et signaler
Une signalétique pourra être envisagée sur la commune pour avoir un effet dissuasif. Il semble en effet avéré que les cambrioleurs délaissent les communes inscrites dans un dispositif de "participation citoyenne".

N'hésitez donc pas à solliciter les référents et à contacter la mairie pour toute question complémentaire.

Retrouvez l' opération "tranquillité vacances" en cliquant sur le lien.






En images

 :
 :